Err

Librairie Tison - Le Chambon-sur-Lignon

Les Boutières en histoire N° 9 (2016)

21,00 €
En Stock
Ajouter au Panier
Les Boutières en histoire N° 9 (2016)
Boutières en histoire explore les grandes périodes de l’histoire de ce territoire, qui couvre les pentes du Mézenc, le bassin de l’Eyrieux et remonte jusqu’aux portes de Privas.
      Cette nouvelle édition propose sept études et deux portraits de Boutiérots, mais rend d’abord un hommage à Claude d’Abrigeon, auteur de la première heure, vice-président des Amis de Rochebonne.
       Alain Amsellem aborde la question des greniers à sel à une époque, sous l’Ancien Régime, où ce commerce était monopole d’État qui s’était traduit par la création d’un impôt sur le sel, plus connu sous le nom de gabelle.
     Jean-François Masson et Jacques Nury présentent l’œuvre de Paul Camus, qui a consacré une grande partie de sa vie à dépouiller les archives de la région de Saint-Martial.
       Émilie Comes livre la première partie de ses recherches sur l’occupation religieuse du bassin-versant de l’Eyrieux du XIe au XIVe siècle.
       Mathieu Gounon présente l’histoire de la tannerie au Cheylard de 1815 à 1993 où disparaissait le dernier atelier sur les bords de la Dorne.
      Albert Roche revient sur la loi de la Séparation des Églises et de l’État qui a conduit aux Inventaires des églises en 1906.  
La population des Boutières a vu dans cette démarche une spoliation organisée contre la religion catholique.
      Michel Riou pose quelques regards sur la baronnie de Chalencon au Moyen Âge, possession des comtes de Valentinois.
Georges Vignal évoque un seigneur de Saint-Martial-en-Boutières, de Bourlatier et de Fourchades, Charles-César de Faÿ, le marquis de Gerlande.
        L’association des Amis de Rochebonne, par la plume de Roger Dugua, présente l’important programme de travaux de consolidation de l’été 2015 des murs du château de Rochebonne,
        Pour la galerie des portraits de Boutiérots, Alain Amsellem a rencontré la comédienne Danièle Lebrun, pensionnaire de la Comédie-Française, et Miclel Legros évoque son arrière grand-père, Achille Legros et l’industrie du bijou.