Err

Librairie Tison - Le Chambon-sur-Lignon

Le village des Justes le Chambon-sur-Lignon de 1939 à nos jours

20,00 €
En Stock
Ajouter au Panier
Le village des Justes le Chambon-sur-Lignon de 1939 à nos jours

De 1939 à 1944, inspirés par des hommes de foi, les habitants du Chambon-sur-Lignon — essentiellement protestants — entreprennent de cacher des Juifs, notamment de nombreux enfants, menacés de déportation, et les accueillent dans leurs maisons et dans les fermes alentour. Au-delà du refuge, des hommes et des femmes de bonne volonté leur fournissent, au péril de leur vie, de faux papiers d’identité, des cartes de rationnement, et les aident à passer en Suisse. Grâce à une étonnante conspiration du silence de la population du Plateau Vivarais-Lignon, on estime que trois à quatre mille personnes purent ainsi être sauvées, sous les yeux mêmes des autorités de Vichy et des Allemands.
En s’appuyant sur les témoignages des tout derniers protagonistes, dont certains ne s’étaient jamais exprimés, en brossant le portrait de personnalités hors du commun, Emmanuel Deun raconte l’histoire de ces faits exceptionnels. Puis, au terme de son récit, il analyse le processus mémoriel toujours à l’œuvre et les controverses qu’il suscite encore aujourd’hui.
En 1990, le village et les communes environnantes furent reconnus comme « Justes parmi les nations » pour leur conduite généreuse et héroïque pendant la guerre.


La commune du Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire) tient une place tout à fait remarquable dans l'histoire du sauvetage des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. La résistance - d'abord pacifiste -, initiée par les pasteurs Trocmé et Theis, s'inscrit dans la tradition protestante de défense des opprimés. Dès 1940, les villageois entreprennent de cacher des Juifs, notamment beaucoup d'enfants menacés de déportation vers les camps de concentration, et les accueillent dans leurs maisons et dans les fermes des alentours. Au-delà du refuge, les habitants leur fournissent de faux papiers d'identité, des cartes de rationnement et les aident à passer en Suisse. On estime que mille à trois mille personnes purent ainsi être sauvées. En 1990, le gouvernement israélien reconnut l'ensemble du village comme « Juste parmi les nations » pour son admirable action humanitaire et sa bravoure face au danger. Dans cet ouvrage en tout point exact sur le plan historique mais destiné à un large public, Emmanuel Deun raconte l'histoire de ces faits exceptionnels et brosse le portrait de personnalités hors du commun qui payèrent souvent de leur vie leur courage.

Auteur : Emmanuel Deun est psychologue clinicien et psychanalyste. Il a publié « C’est mon jour de chance », Addiction au jeu et fausses croyances (Éditions In Press, 2013).
Éditeur : Imago