Librairie Tison - Le Chambon-sur-Lignon

Histoire sociale - Haute-Loire N°2 (2011)

21,00 €
En Stock
Ajouter au Panier
Histoire sociale - Haute-Loire N°2 (2011)Avec ce deuxième ouvrage, le Centre d’histoire sociale de Haute-Loire confirme sa vocation : faire connaître aux « gens d’ici » leur histoire. Il souhaite poursuivre l’exploration des « angles morts » de l’histoire, faire revivre celle des « gens de peu », pour reprendre l’expression du sociologue Pierre Sansot, donner la parole aux modestes, aux sans grades, aux oubliés de l’histoire : les travailleurs des champs, des usines, des bureaux, les pauvres, les femmes, les enfants...

      Vaste programme !
      Les thèmes abordés sont toujours variés, les époques étudiées également, même si l’accent est mis sur l’époque contemporaine. Le projet éditorial d’Histoire sociale Haute-Loire se précise peu à peu, et le lecteur retrouvera des rubriques récurrentes, par exemple, la présentation de documents originaux, des témoignages s’appuyant sur le recueil de mémoires.
      Dans toutes les études, l’accent a été mis sur l’origine de l’information de l’historien : le document.
      La plupart des articles, non seulement citent abondamment leurs sources, mais ils proposent souvent en annexe des documents originaux qui prolongent l’information.

       Au sommaire du numéro 2, année 2011 :

Une milice villageoise à Lavoûte-Chilhac, par Didier Bourdelin.
La Corporation paysanne en Haute-Loire, 1940-1944, par Jean-François Arnould.
Les infanticides au XIXe siècle, par Didier Bourdelin.
Dentelles et dentellières : 400 ans d’histoire, par Raymond Vacheron.
Indigents et montreurs d’ours dans les campagnes, par Georges Chanon.
Paroles de femmes : « Un itinéraire de révoltes », Sophie Taillard.
Les enfants à l’usine en Haute-Loire au XIXe siècle, par René Dupuy.
L’identité du Velay vue par un géohistorien, par René Mansard.
Un phalanstère à Pont-Salomon, par Joseph Gourgaud.
L’avortement, un crime contre l’État français, par Georges Chanon.
Les mines de Mercoeur par les enfants des écoles, par Jean-Claude Prat.