Librairie Tison - Le Chambon-sur-Lignon

Histoire sociale - Haute-Loire N°1 (2010)

21,00 €
En Stock
Ajouter au Panier
Histoire sociale - Haute-Loire N°1 (2010)L’histoire sociale pour faire revivre l’histoire des hommes Toute histoire est sociale parce qu’elle étudie le passé de la vie des hommes dans leur société. Elle essaie de décrire et surtout de comprendre les sociétés humaines.
    L’histoire sociale privilégie l’étude des groupes sociaux plutôt que celle des individus, sans nier l’importance de certains personnages, et sans occulter le fonds économique, social, culturel de la société.

    Un Centre d’histoire sociale de Haute-Loire !
     Il s’est constitué un groupe d’étude composé de chercheurs, d’associations, de simples individus, de syndicats et mutuelles, partenaires pour recueillir la mémoire et les traces des modes de vie, de travail, des manières de penser des groupes sociaux, pour construire leur histoire, la nôtre, à l’aide d’une publication annuelle : Histoire sociale Haute-Loire dont voici le sommaire :

− Une lettre de M. Vibert, médecin, au préfet de Haute-Loire, au sujet d’une épidémie de variole, en 1878.
− Recruter, former des instituteurs et des instutrices dans les écoles normales au XIXe siècle, par René Dupuy.
− Un industriel veut sa commune, le cas de La Séauve-sur-Semène, par Didier Bourdelin.
− « Le Tremplin », centre d’hébergement et de réinsertion sociale au Puy-en-Velay, par Odile Maurel
− Simone Weil, au Puy-en-Velay en 1931, du scandale à la pensée, par Jean-Marc Ghitti.
− La Révolution française vue par un curé de campagne, par René Dupuy.
− Les conflits sociaux dans les années 1968-1971, par Julien Guérin.
− La franc-maçonnerie en Haute-Loire, par Michel Achard.
− Un réseau associatif précipite le changement de l’action publique : le cas SOS Loire Vivante, par Franck Huyghues Despointes.
− Obscur Moyen Âge, les capuchonnés du Puy, le temps des intolérances, par Georges Chanon